L'ostéopathie est un concept 

de diagnostic et de traitement manuel,

des dysfonctions de mobilité

des différents tissus du corps

entraînant des troubles fonctionnels

pouvant altérer la santé.

 

L'ostéopathie a un champ d'application étendu

Elle s'adresse aux troubles fonctionnels : 

du système musculo-squelletique et facial

de l'adulte et de l'enfant

de l'appareil locomoteur

du système neurovégétatif

du système digestif

du système génito-urinaire

du système cardio-vaculaire

du système oto-rhino-laryngologique

 

L’ostéopathie est une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain.

 

Toute perte de mobilité des articulations, des muscles,des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’autoéquilibrer et sur une connaissance approfondie de l’anatomie.

 

Grand principe en ostéopathie 

 

Le premier est celui de l’interactivité entre la structure et la fonction, qui présente cinq aspects essentiels :

 

·        Les hypo-mobilités articulaires

·        La réaction tissulaire exprimée par l’effet central et segmentaire de la dysfonction articulaire.

·        L’équilibre et la posture qui s’expriment par une adaptation en présence de dysfonctions perturbant la mobilité globale

·        La structure neurologique, qui se manifeste par des hypotonies primaires, des hypertonies compensatoires.

·        L’adaptation et la compensation

 

Le second principe regroupe les forces d’auto-guérison. L’homéostasie et l’unicité du corps dépendent de cette force inhérente.

 

Le troisième principe énonce le corps en tant qu’unité ; la vision ostéopathique est une vision globale de l’organisme, et l’ensemble se perd si on analyse ses parties isolées. L’organisme n’est pas une accumulation de secteurs indépendants du corps, mais possède une propriété d’intégration fondée sur l’interconnexion des secteurs les uns par rapport aux autres.

 

L’homme est une entité anatomique grâce au tissu conjonctif qui entoure chacune des cellules et qui assure ainsi leur cohésion. L’unité du corps est toujours dynamique et fonctionnelle, chaque partie fonctionne par l’unité et pour l’unité. Si une fonction dévie de la normale, cela a des conséquences sur l’équilibre global du corps.

 

Le quatrième  principe est la vascularisation comme l’élément le plus important.

 

Enfin, le dernier principe est énoncé par « le patient et non la maladie ». Encore une fois, l’ostéopathie considère l’individu de manière globale et cela passe par la compréhension de la fonction globale d’un corps ainsi que ses efforts d’adaptation qui lui permettent de survivre.